ACCUEIL ÉDITION 2017LAND ART ? APPEL DE DOSSIERS CONFÉRENCE
LES LIEUXSOUTIENPRESSE CONTACT

For english version

ÉDITION 2014
Soyons réalistes et créons l'impossible !




BROCHURE
VOLET PROFESSIONNEL

Gaétan BOULAIS et Michel LECLERC

Pommier transgénique
On ne peut plus hélas! stopper les mutations végétales. Où cela mènera-t-il le monde ? Le globe rond se métamorphose et se transfigure au carré, en cube. Maïs, soya et même pommier sont autant de végétaux passés au traitement transgénique avec la possibilité d'obtenir la régénération d'individus entiers à partir de cellules génétiquement modifiées. Jusqu'où laisserons-nous les grosses industries dicter le génome végétal et humain en pratiquant la transgénèse ?

Retrouvons la nature telle que la nature l'a créée. Pure, imparfaite et durable.





*

Marie-France BOURBEAU

Adam et Sève
Comment est apparue la vie sur terre ? Entre la théorie évolutionniste et la panspermie – la fécondation de la terre par les astéroïdes – nul ne peut se prononcer avec certitude. Chaque civilisation explique l'origine de la vie par sa propre mythologie. Selon les Grecs, c'est Prométhée qui façonna avec de l'argile un modèle d'humain à l'image des dieux. Pour créer son âme, il enferma le bien et le mal dans sa poitrine et la déesse Athéna lui insuffla la vie. Selon la Genèse, Dieu créa Adam en le modelant aussi avec de la glaise puis créa Ève à partir d'une de ses côtes. Ayant croqué une pomme, fruit défendu de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, ils furent chassés du paradis. Le jardin d'Éden, serait-il par hasard, un verger ?

Comme la plupart des mythes anciens parlent d'une rencontre entre un élément mâle et un élément femelle, le projet Adam et Sève veut illustrer ce principe générateur de vie. Adam sera modelé en argile, comme dans le mythe de Prométhée, directement sur un  pommier vivant. Ève, sera démultipliée et façonnée sur plusieurs branches d'un pommier voisin. Cette Ève, symbole de la sève féconde de l'arbre, incarnera la fertilité de Gaïa, la terre nourricière. La proximité physique des deux arbres reflètera du même souffle le processus de pollinisation qui permet la fécondation des fleurs. L'argile utilisée pour modeler ces figures mythiques est l'argile bleue, terre première de la Vallée du Richelieu. De cette terre, naîtra les premiers hommes, Adam et Ève, et de leur union naîtra la vie et... des pommes!




*

Pierre LEBLANC

Courtepointe pour le pique-nique
Vols d'oies
Trente-deux voiles triangulaires
Branches Pierres Fleurs Fruits Quenouilles
Pives Aiguilles Cornouillers 
Aux quatre vents...migration d'octobre
Un salut Une route l'horizon courbure de la terre
La liberté comme avant les ancêtres
Des voies pour s'enraciner pommiers
Courtepointes codées sur la corde à linge
Grande nappe secouée pour le pique-nique
Ondulation herbeuse 
Allégresses en plein milieu du verger




*

Alain DIONNE

Évolution tranquille
L'escargot, animal emblématique de la lenteur, évolue malgré sa maison-prison. Peu à peu, il avance. Tout au long de l'histoire, la nature et les événements ont fait évoluer les êtres, lentement mais sûrement ou bien par de grands bouleversements. Charles Darwin en a fait la preuve.

Et beaucoup d'espèces ont disparues faute d'adaptation. L'homme n'y échappera peut-être pas.

Il en est de même des choses et des idées... Qu'elles soient inventées pour se différencier, pour être à la mode, établies pour contrôler les gens ou encore dictées par des « représentants d'êtres suprêmes », tout cela tombera en décrépitude un jour ou l'autre.

Un exercice a été réalisé il y a quelques décennies au Québec sur plusieurs niveaux et il se poursuit constamment entre autres pour les libérations individuelles.

L'élan de départ a été donné, il reste à suivre la sinuosité de la piste défrichée.

Tentez vous aussi l'exercice de « l'Évolution », vous constaterez que la liberté est souvent à portée de main...



André FOURNELLE

La forêt a une odeur de femme
Lors d'une promenade sur les lieux, plus précisément dans l'érablière, mon attention s'est portée sur des arbres qui présentaient des particularités. En m'approchant d'eux, j'ai remarqué qu'il s'agissait de blessures (gélivures). Peut-être serait-ce un rappel de la blessure de l'humanité ? La nature fait preuve d'une grande résilience.

Par ailleurs, ces blessures ayant la forme du sexe féminin m'ont conduit à la réflexion suivante :
- la forêt a une odeur de femme
- les arbres sont des femmes
- les femmes sont des arbres
- de leur ventre coule du miel



Caroline GAMIETTE avec la participation du Cercle de fermières Au pied du Mont

Sillage
Une embarcation flottant entre deux eaux, un instant suspendue avant le grand voyage.

Barque, bateau, yole ou canot, tant de mots pour désigner ce véhicule qui nous a permis d'apprivoiser l'eau, élément mystérieux, d'explorer de nouveaux rivages et d'ouvrir nos horizons. Cette installation témoigne de notre périple de vie, à la fois collectif et individuel. Nous embarquons tous dans l'existence, portés par nos rêves et emportant nos expériences dans notre sillage. Chacun mène sa barque sans vraiment connaître la destination finale, mais l'important réside dans le chemin parcouru.

Je vous propose une barque rituelle, et vous invite à y laisser un objet ou un mot porteur de vos aspirations profondes.



Michel BACHELET et Christine JUILLARD
www.zonevert.ca

L'inversion des dialogues
Parmi les rangées du verger, quelques pommiers séculaires, qui par le poids des ans reprennent en symbiose la rythmique du mont-Saint- Hilaire.

Faisant intermède, l'enlignement d'une pinède et d'un tapis d'aiguilles donne un contraste de verticalité et de monochromie tranquille.

Notre regard se pose à nouveau et les interrogations continuent devant ces contrastes de couleurs et de formes. La volonté d'entrelacer ces espaces persiste, un nouveau dialogue se crée.


*


EN COLLABORATION AVEC L'UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE

Johanne CÔTÉ et Johanne TURGEON

Parcours chaotique
Une forêt de pin et une étoile de mer déjà sur place nous amènent à créer de la magie dans ce lieu nommé la forêt des pins. Un tourbillon entre le réel et l'imaginaire, entre le visible et ce qui est ensevelie. Le choc des  éléments qui laisse entrevoir un chaos entre le passé, le présent, le réel et l'imaginaire. Un monstre marin va-t-il déchainé les quatre éléments et créer un parcours chaotique dans cette forêt si calme et sereine ?






*

André DU BOIS

Quelques petits théâtres d'infortune /le parterre
« La fonction de l'artiste est ainsi fort claire : il doit ouvrir un atelier, et y prendre en réparation le monde, par fragments, comme il lui vient » 
– Francis Ponge

Une cartographie organique

Ce qu'André Du Bois anime sur place – et ce qui l'anime c'est le feu ; les fagots récupérés sur le lieu même servent à rallumer des bois calcinés dont l'alignement structure un parcours. L'action processuelle révèle une architecture souterraine.

Tracer, délimiter, enflammer, « peindre » sur le motif : la terre.

LA TERRE : SOURCE ET DESTINATION.

APPARITION / DISPARITION.



Michele BRODY

LA POMME ÉTOILE
Un Mandala flottant, de jeunes arbres locaux et des plantes fluviales envahissantes, qui seront tenus aux articulations avec des pommes percées et la corde de sisal. Le Mandala est composé d'un modèle rayonnant de 6 pentagones la représentation de l'étoile à cinq branches située au cœur central de chaque pomme contenant sa graine. Chaque section du Mandala sera liée ensemble pour former une plus grande étoile extérieure à six pointes et un hexagone intérieur, qui sera rempli d'une couche de feuilles d'automne vivement colorées. Le Mandala placé au centre de l'étang afin de baisser les yeux et ainsi voir les nombreuses références visuelles feuilletées de la Pomme Étoile.

Le Mandala pour Mont-Saint-Hilaire représente une méditation et témoigne que les parties disparates de la communauté et le monde peuvent venir ensemble pour aider à protéger notre environnement pour le moment et les générations futures.






*

Normand MÉNARD

La ronde des esprits
La ronde des esprits est une couronne à notation rythmique qui fait panache à l'emplacement du vieux pommier.





© Crédits photos édition 2014 : Patrick Deslandes
•© Crédits photos : Les productions Saint
POUR VOIR LE VOLET RELÈVE