ACCUEIL ÉDITION 2017LAND ART ? APPEL DE DOSSIERS CONFÉRENCE
LES LIEUXSOUTIENPRESSE CONTACT

For english version

ÉDITION 2011
L'art est dans ses feuilles !

Nicole DEXTRAS
www.nicoledextras.com

Pommes maison
Une jupe/maison fabriquée de pommes autour d'un tronc d'arbre.
On peut y entrer à quatre pattes pour y faire l'expérience intérieure d'un monde enchanteur de la nature du verger. L'arbre parade sa beauté pommière et crée un abri pour notre âme.

Stacy LEVY
www.stacylevy.com

BlueGrass
Une ligne bleue imprime un parcours d'écoulement sur le sol du verger. De petites touffes bleues épousent les mouvements du vent et évoquent l'écoulement de l'eau dans l'espace souterrain. Bien que les composantes soient sèches, plastiques et souvent utilisées en construction, l'œuvre témoigne de la présence des forces naturelles sur le site.

André BOISVERT
www.andreboisvert.ca

Épurarium
Au Moyen Âge, après les ravages de la peste, toutes sortes d'appareils virent le jour afin d'améliorer la qualité de l'eau. Le plus efficace fut inventé par un botaniste français du nom de Chênevert qui eut la bonne idée d'incorporer du charbon et de la mousse de sphaigne dans l'entonnoir du récipient; le premier filtre était né.

Plus tard, l'ajout de racines de fougères et de camphre éleva sa découverte au niveau médical. À ce jour, tout bon apothicaire se devait de posséder son Épurarium. De cette invention naquirent les eaux médicamenteuses et plus tard les élixirs.

David MOORE

Artère #4
Ulysse n'est pas mort.
Ulysse n'est jamais arrivé à Ithaque.
Ulysse voyage maintenant et toujours.

Ma proposition est la transformation de nos habitudes visuelles par une perception bousculée: ce n'est pas un propos écologique. J'introduis un élément-surprise dans la forêt. Les questions formelles de direction, d'énergie, de couleur, de continuité et de discontinuité de la ligne de bateaux me préoccupent au plus haut niveau. Mais aussi, c'est la métaphore, mon petit geste iconoclaste vis-à-vis les premiers artistes de Land art qui ne s'intéressaient guère à cette possibilité. Ici, les 225 petites pages vulnérables arrachées d'un exemplaire de l'Odyssée sont le vrai moteur de la transformation de l'espace de la pinède, notamment avec le rouge énergisant (artères) des bateaux.

Les pages deviennent les voiles, les bateaux des flèches directionnelles. Tout se transforme en pensant à ce texte. La forêt, noire, mystérieuse, silencieuse, lugubre, menaçante selon la lumière...devient peu à peu pleine d'émotions vagues, une nostalgie presque douloureuse.

Luce PELLETIER
www.lucepelletier.com

Toison
Par mes créations visuelles, je propose des liens entre les formes et les structures vivantes : humaines et végétales. Je tente ainsi de nous sensibiliser à la fragilité de la vie et à la nécessité d'entretenir des rapports harmonieux avec la nature. Dans le verger, j'ai choisi de travailler à proximité des chevreuils. Je veux profiter de cette présence quotidienne afin de développer des formes hybrides qui évoquent cette fois le règne animal et végétal.

Mes créations installent une sorte de dialogue avec le lieu. Ainsi, le projet que je propose va se définir au jour le jour in situ, car le lieu est, pour moi, un matériau essentiel à l'élaboration du concept. Une piste, puisqu'il en faut bien une, le titre «  toison  ». Toison fait référence à ce que j'ai vu en visitant le verger : diversité des écorces d'arbre; pelage animal; tapis d'aiguilles de pin et de feuilles; pommes ...

Je compte poursuivre ma réflexion sur ces liens profonds qui nous unissent. L'équilibre des écosystèmes dépend de ce corps à corps harmonieux entre les règnes vivants et les éléments qui composent le paysage. Par mon travail, je propose un regard intime sur la nature afin de saisir au mieux ce que nous sommes.

Michael MCGILLIS
www.michaelmcgillis.com

Seigneurial Chandelier
J'ai un intérêt marqué pour notre relation avec la nature, pour la position relative que nous occupons dans notre environnement. Les portails numériques modernes comme Google Earth nous rendent presque omniscients, un phénomène unique à notre ère et extrêmement révélateur. Je suis attiré par la magnifique complexité du tracé qui s'étend dans le paysage, tels les ravages des insectes qui mangent les feuilles des arbres. Les modèles de consommation sont motivés par l'instinct, la culture, les impulsions… tous naturels.

Au Québec, le système seigneurial a laissé des traces indélébiles sur le paysage. C'est l'héritage d'une hiérarchie culturelle imprimée dans le paysage et facilement visible du ciel. Je m'intéresse à ces signatures uniques laissées sur le sol et sur la manière dont ces modes d'occupation du sol continuent à dicter leur influence.


*

*

*

Jolanta SPRAWKA

Mémoire d'eau
Depuis deux ans, je travaille avec le cellophane que j'explore de différentes façons en faisant des œuvres in situ, principalement dans l'eau. C'est donc la continuation de ma démarche avec ce matériau naturel, souple et translucide qui capte merveilleusement la lumière. J'ai choisi l'étang pour réaliser mon projet à cause de son apparence et sa situation particulière; un peu à l'écart, bordé de plantes diverses et de vieux saules, la surface entièrement couverte d'algues. Il crée une intimité qui m'a servi de trame.

Pour le projet Mémoire d'eau, j'ai créé plusieurs éléments aux formes simples qui peuvent faire penser aux premières formes de vie. Je les ai posés sur la surface de l'étang pour qu'elles flottent librement au gré du vent et paraissent légères et immatérielles. J'aimerais ainsi inviter le spectateur à la réflexion sur ce que représente la vie dans toutes ses formes, sur ses aspects inconnus et ses relations avec l'évolution, l'écologie et l'humain.

Linda SWANSON

Pommes de la terre
Nous savons que le pommier utilise l'eau, le sol et l'énergie du soleil pour créer ses pommes.
Mais le processus de création de la pomme demeure toutefois quelque peu mystérieux. Je m'intéresse à la transformation des choses et à la capacité de transformation des matières de notre monde.

Dans ce verger, je veux fabriquer des pommes avec les ingrédients utilisés par les arbres. D'abord avec l'argile locale qui contient de l'eau et de la terre. J'y ajouterai l'énergie de feux de bois installés dans des fosses creusées à même le sol. La fabrication de ces pommes est une tentative de percer le mystère de la métamorphose. Les visiteurs du verger sont invités à participer à l'expérience en cueillant une pomme.

Olivier LEFEBVRE
www.olivierlefebvre.com

Steve Jobs 1955 – 2011

W. Gary SMITH

Against the Grid
La production d'aliments étant une activité industrielle, la forme physique dominante en agriculture est la grille. Ce motif géométrique – une séquence de lignes et de carrés répétitifs – est le produit de machines, et non de la main humaine. Les vergers sont configurés en grille, car cet arrangement des arbres permet d'obtenir une meilleure productivité agricole. Avec Against the Grid, j'insère des courbes organiques faites de branches de pommier pour contraster avec la grille régulière formée par les arbres fruitiers, soulevant ainsi des questions sur les traces laissées par la main humaine comparées aux traces laissées par la machine industrielle.

EN COLLABORATION AVEC L'UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE

Pedro MENDONÇA

Pommier en osmose
Dans son sens le plus large, le mot harmonie désigne traditionnellement une des quatre composantes de la musique — les trois autres étant le rythme, la mélodie et le timbre.

Pour
Pommier en osmose, l'harmonie relève de l'utilisation délibérée de fréquences simultanées, dans la perspective d'apporter relief et profondeur à l'œuvre : elle représente donc l'aspect vertical de cette œuvre tandis que la mélodie en représentera son aspect horizontal.

Le timbre sera accordé par la vivacité et la spontanéité de l'expérience In Situ, Live.

Carrefour des Arts

Chrono-pommes
Déposés sur des bouquets de branches, de petits lits de feuilles sont traversés par des pommes artistiquement modifiées qui roulent et déboulent. Elles semblent pressées de prendre le chemin coloré qui mène au cadran des saisons et ainsi marquer le temps. Pommes intemporelles confondues avec les fêtes et les mascarades d'automne déguisées par de petites mains qui traficotent avec l'art!

© Crédits photos édtion 2011 : Les Productions Saint
*© Crédits photos : Michael McGillis